TRAVAILLEURS ÉTRANGERS TEMPORAIRES : LES MANUFACTURIERS BÉNÉFICIERONT GRANDEMENT DES NOUVELLES MESURES

MONTRÉAL, LE 1er avril 2022

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) salue l’annonce de la mise en œuvre du Programme de mobilité internationale plus (PMI+) par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l’Immigration, M. Jean Boulet, le ministre fédéral de l’Immigration, hon. Sean Fraser, et la ministre fédérale de l’Emploi et du Développement de la main-d’œuvre, hon. Carla Qualtrough. L’Association accueille favorablement l’entrée en vigueur de l’admissibilité au traitement simplifié de certaines professions incluant, entre autres, les opérateurs de machines d’usinage, les manutentionnaires et les bouchers industriels. Ce sont d’ailleurs les manufacturiers qui pourront grandement bénéficier de ces nouvelles mesures, surtout en région.

« Après le secteur de l’agriculture, c’est celui de la fabrication qui a davantage recours aux travailleurs étrangers temporaires. Ce sont donc les manufacturiers qui pourront grandement bénéficier de ces nouveaux assouplissements, alors qu’ils ont d’importants besoins de main-d’œuvre et qu’ils doivent composer avec plus de 31 565 postes vacants. Nous saluons l’entrée en vigueur de ces nouvelles mesures, notamment du PMI+ et l’ajout de nouvelles professions. On encourage les deux paliers de gouvernement à continuer de travailler ensemble afin de réduire les délais de traitement pour ces travailleurs et faciliter les démarches », affirme Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Une des solutions pour pallier la pénurie de main-d’œuvre

Le secteur de la fabrication est le deuxième ayant davantage recours aux travailleurs étrangers temporaires, après celui de l’agriculture, foresterie, pêche et chasse. En 2015, 4,25% des postes occupés par des travailleurs étrangers temporaires au Québec se trouvaient dans le secteur de la fabrication (soit 651 sur un total de 15 330). En 2020, ce nombre s’élevait à 4 801, sur un total de 32 965 travailleurs étrangers temporaires, soit 14,56 % du total. Ainsi, dans le secteur québécois de la fabrication, le recours aux travailleurs étrangers temporaires au cours des dernières années a plus que triplé.

« Il faut toutefois s’assurer de favoriser une installation durable, sur le long terme, de ces travailleurs étrangers qui s’installeront principalement en région. Cela passe, entre autres, par une bonne capacité d’hébergement, un accompagnement renforcé aux entreprises pour favoriser l’intégration de ces travailleurs et un leadership régional fort pour s’assurer que l’accueil soit bien coordonné », conclut Mme Proulx.

À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1 100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie plus de 473 000 personnes et représente 13,5 % du PIB ainsi que 86,5 % des exportations. Il a généré des ventes globales de près de 153 milliards de dollars en 2020.

Renseignements

Marie-Ève Labranche
514 570-5469
marie-eve.labranche@meq.ca