Exportation

MESURES POUR AIDER LES PETITES ENTREPRISES À ACCÉDER AUX MARCHÉS MONDIAUX : UNE BONNE NOUVELLE, MAIS D’AUTRES MESURES SONT NÉCESSAIRES

MONTRÉAL, LE 3 NOVEMBRE 2020

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) souligne les nouvelles mesures pour aider les petites entreprises à accéder aux marchés mondiaux, annoncées aujourd’hui par la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l’honorable Mary Ng, une bonne nouvelle dans le contexte de la COVID-19. Il reste néanmoins du travail à faire.

« La COVID-19 a modifié les façons de faire du commerce à l’international et de développer de nouveaux marchés à l’étranger. Avant, il était possible pour les entreprises manufacturières de prendre l’avion et de participer à des foires commerciales pour faire connaitre ses produits. Avec la pandémie, le développement des affaires se fait maintenant de manière virtuelle et les demandes de commerce en ligne augmentent. L’annonce d’aujourd’hui est bienvenue, car elle vise à couvrir ce type de dépenses pour nos petites et moyennes entreprises qui doivent jongler avec les multiples défis imposés par la COVID-19. Il ne faut toutefois pas baisser les bras », affirme Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Rappelons qu’à la suite d’une tournée régionale effectuée par MEQ cet été auprès d’une soixantaine d’entreprises, MEQ a recommandé de mieux épauler les manufacturiers qui souhaitent déployer de nouvelles plateformes numériques de type B2B pour leurs exportations qui doivent adapter leurs façons de faire au contexte actuel.

MEQ souligne, par ailleurs, qu’il ne faut pas négliger l’importance de l’accompagnement et du soutien pour ces entreprises et aller au-delà de l’aspect financier. « Les PME ont la volonté d’exporter davantage, mais elles n’ont pas toujours les connaissances et l’expertise nécessaires pour aller de l’avant. Il faut s’assurer de bien accompagner nos petites entreprises de manière à ce qu’elles aient tous les outils en main pour grossir et exporter davantage », ajoute Mme Proulx.

Par ailleurs, MEQ recommande de :

  • Simplifier l’accès aux programmes de soutien du gouvernement et d’ajouter des ressources au sein des associations industrielles afin de mieux tirer profit de leur expertise sectorielle;
  • Introduire un incitatif fiscal à l’exportation qui réduit les taux d’imposition des sociétés sur les ventes à l’exportation de manière à stimuler l’exportation.

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1 100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie près de 450 000 de personnes et représente 14 % du PIB ainsi que 89 % des exportations. En forte croissance, il a généré des ventes globales de près de 170 milliards de dollars en 2019.

Renseignements

Marie-Ève Labranche
Directrice des affaires publiques et gouvernementales, MEQ
514-570-5469
marie-eve.labranche@meq.ca