Économique

LES MESURES ANNONCÉES PAR QUÉBEC DONNENT UN RÉPIT AUX ENTREPRISES; PLUS DOIT ÊTRE FAIT

MONTRÉAL, LE 19 MARS 2020

Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ) accueille positivement les mesures d’appui aux entreprises annoncées aujourd’hui par le gouvernement du Québec pour atténuer les impacts économiques de la COVID-19, mais estime que seule une aide directe permettra de pallier le manque de liquidités auquel feront inévitablement face les entreprises.

« L’aide financière offerte par le gouvernement couvre plusieurs besoins et situations vécues par les entreprises, on ne peut que s’en réjouir. Par contre, ce financement sous forme de prêt ne règle malheureusement pas le problème d’endettement à long terme qui guette les entreprises du Québec, au lendemain de la crise » explique Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Une problématique repoussée
MEQ est conscient que ces mesures d’aide aux entreprises, totalisant 2,5 milliards de dollars en prêt, visent à atténuer rapidement les effets de la crise sur les entreprises, mais ces prêts impliquent nécessairement une augmentation de leur niveau d’endettement.

Afin que les entreprises du Québec soient en bonne posture pour la relance, MEQ demande au gouvernement du Québec une aide directe, et ce, en bonifiant les subventions sur la masse salariale annoncées par le gouvernement fédéral, en instaurant un moratoire sur l’ensemble des dépenses et charges des entreprises et en offrant une aide directe grâce à des subventions.

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1 100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier canadien emploie 1.7 million de personnes et génère les deux tiers des exportations. En forte croissance, en 2018, il a généré des ventes globales de 685$ milliards.

Au Québec, le secteur manufacturier génère 14 % du PIB et 89 % de la valeur des exportations.

Renseignements

Isabelle Verge
514-701-7223
iverge@tactconseil.ca