MEQ est satisfaite de la nouvelle entente Canada-Québec de 5,4 milliards $ pour l’emploi

MONTRÉAL, le 20 juin 2019

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est satisfaite des ententes fédérales-provinciales destinées à la formation de la main-d’œuvre, annoncées aujourd’hui par le ministre Jean Boulet et la ministre Patty Hadju. Ces sommes serviront à former la main-d’œuvre éloignée du marché du travail et seront pertinentes pour le secteur manufacturier compte tenu de la pénurie de main-d’œuvre.

MEQ affirme que l’annonce faite aujourd’hui constitue un important gain pour le Québec. L’ajout de 686 millions pour le développement de la main-d’œuvre augmente les ressources disponibles pour le Québec et permet au Québec de gérer les sommes en fonction des besoins du marché du travail.

« On souhaite que ces sommes mènent à l’augmentation des compétences de base des travailleurs afin qu’ils aient l’occasion de s’adapter à l’évolution des technologies et aux besoins des manufacturiers. Les formations doivent également viser des compétences permettant aux manufacturiers d’augmenter leur productivité. Nous souhaitons que cet investissement renverse la vapeur et qu’il donne aux entreprises l’occasion de prendre le virage 4.0, virage qui tarde, faute de main-d’œuvre. », précise Véronique Proulx, PDG de MEQ.

 

Soutien pour la transformation numérique

Le Québec connait un retard de productivité dans le secteur manufacturier. En effet, les manufacturiers québécois investissent huit fois moins que leurs compétiteurs américains en équipement et en machinerie, car ils manquent de main-d’œuvre capable d’opérer de nouvelles technologies. Les ententes annoncées aujourd’hui devraient permettre aux entreprises de bénéficier de soutien additionnel pour leur transformation numérique.

Les mesures visent entre autres à soutenir l’intégration en emploi des personnes plus éloignées du marché du travail. « Toute mesure visant à intégrer des groupes sous-représentés dans le secteur manufacturier est bienvenue », ajoute Mme Proulx.

MEQ félicite les deux gouvernements d’avoir réussi à finaliser ces ententes au bénéfice des manufacturiers. Elle les encourage à se pencher désormais sur d’autres mesures pour pallier la pénurie de main d’œuvre, notamment au chapitre de l’immigration via le programme des travailleurs étrangers temporaires.

 

-30-

 

À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ est une association dont la mission est d’améliorer l’environnement d’affaires et d’aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux. MEQ est une division de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871. Pour avoir plus d’information, visitez : www.meq.ca

Pour tout renseignement:

Isabelle Limoges
Directrice, Affaires publiques et gouvernementales
Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ)
514-779-9625
isabelle.limoges@meq.ca