Règlement sur les agences de placement | Les manufacturiers prennent acte de l’encadrement proposé, mais souhaitent avoir davantage de travailleurs temporaires étrangers

Montréal, le 10 avril 2019

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) prend acte du nouveau règlement sur les agences de placement et constate que la règlementation proposée n’apparaît pas, en première analyse, avoir un impact direct sur les manufacturiers. MEQ rappelle toutefois que l’enjeu premier n’est pas tant l’encadrement, mais plutôt le fait que les manufacturiers souhaitent avoir accès à davantage de talents étrangers.

Les coûts directs de permis et de cautionnement et la charge administrative pour les agences augmentent dans le but de fournir un meilleur encadrement des travailleurs temporaires. Les manufacturiers sont bien sûr favorables à un bon encadrement de ces travailleurs, mais souhaitent s’assurer par ailleurs que les coûts n’augmenteront pas et que les délais ne seront pas rallongés.

Dans le contexte actuel de pénurie de main d’œuvre, les manufacturiers et exportateurs doivent fréquemment recourir aux services des agences pour du personnel étranger spécialisé et non spécialisé. « L’été arrive et plusieurs de nos membres craignent de manquer de personnel. Dans ce contexte nos membres veulent s’assurer que le nouveau règlement ne contribuera pas à augmenter les coûts ni les délais pour avoir accès au talent dont ils ont besoin », explique Mme Véronique Proulx, présidente-directrice générale, MEQ.

MEQ rappelle au gouvernement du Québec l’importance de répondre de façon urgente à la pénurie de main-d’œuvre et de mettre en place des mesures pour stimuler la productivité des entreprises. « Toute mesure, réglementation ou autre qui a un impact sur la productivité et la compétitivité du secteur doit être compensée; nous recommandons une analyse globale 360 degrés », affirme Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Présentement, 18 000 postes sont vacants dans les 23 981 entreprises manufacturières du Québec. Ces entreprises génèrent 14 % du PIB et 88,5 % des exportations.

Au cours des prochains jours, MEQ consultera ses membres plus à fond sur le projet de règlement et offre sa collaboration au gouvernement pour identifier des mécanismes efficaces et rapides pour pallier la pénurie de main d’œuvre.


À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ est une association dont la mission est d’améliorer l’environnement d’affaires et d’aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux. MEQ est une division de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871. Pour plus d’informations, visitez : www.meq.ca

 

Pour tout renseignement :
Chu Anh Pham
Tact Intelligence-conseil
Bureau : 514 667-0196 poste 414
Cellulaire : 514 213-6136
capham@tactconseil.ca