lettre ouverte

30 365 postes vacants dans nos usines, qu’attend le gouvernement?

15 mars 2022

L’heure n’est plus aux paroles. La pénurie de main-d’œuvre n’est pas nouvelle dans le secteur manufacturier. Plus de 30 000 postes sont à combler et ce nombre continue d’augmenter. Les entreprises manufacturières demandent des mesures spécifiques, concrètes et à être déployées rapidement. Le prochain budget provincial doit en faire une priorité.

Car oui, des solutions existent. Nous le savons, elles ne sont pas magiques et c’est pourquoi il est encore plus important d’agir dès maintenant.

Bien sûr, nos entreprises sont audacieuses, elles sont innovantes, mais ici nous ne pouvons y arriver seuls.

Il faut accroitre le bassin de travailleurs aptes à travailler dans nos entreprises. C’est l’addition de différentes mesures qui pourra faire la différence.

Comment y arriver?

  • En haussant les seuils d’immigration et en mettant sur pied des programmes d’immigration permanente priorisant les travailleurs étrangers temporaires du secteur manufacturier.
  • En déployant des initiatives pour attirer les jeunes, les femmes et les clientèles éloignées du marché du travail, car le secteur manufacturier a évolué, les postes sont variés et souvent plus accessibles qu’auparavant.
  • En consacrant des fonds dédiés en formation pour le secteur manufacturier.

Pas le luxe d’attendre

La pénurie de main-d’œuvre fait mal. Nos entreprises doivent refuser de plus en plus de contrats, nous devons couper des quarts de travail ou ralentir la production. Certains manufacturiers québécois songent même à déménager leur entreprise là où ils pourront trouver des travailleurs, notamment aux États-Unis. Des projets de croissance sont aussi sur la glace.

Le manque se fait sentir de façon généralisée. Notre ressource première ce sont nos employés. Cela n’a jamais été aussi vrai.

Dans un sondage récent, 98,5 % des entreprises manufacturières affirment avoir besoin de main-d’œuvre. Nous le vivons. Assurer le maintien de nos opérations normales est un défi en continu. Et cela, peu importe les efforts que nous mettons en rétention et recrutement et malgré le fait que le secteur manufacturier offre des salaires près de 20% supérieur à celui des services.

Il y a urgence pour le gouvernement de poser des gestes concrets. Pour nos entreprises, mais aussi pour le Québec. Dans le même sondage effectué par Manufacturiers et Exportateurs du Québec, on constate que le Québec, en raison de la pénurie de main-d’œuvre, a laissé sur la table des contrats de 18 milliards de dollars dans les deux dernières années, et cela seulement dans le secteur manufacturier. 18 milliards, c’est l’équivalent du budget du ministère de l’Éducation du Québec pour une année!

Comment pourrons-nous continuer à attirer des investissements, à développer l’économie de nos régions et à créer de la richesse pour le Québec sans les travailleurs nécessaires ?

Le gouvernement peut-il vraiment se permettre d’attendre?

Véronique Proulx
Présidente-directrice générale
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

 

Hugue Meloche, président et chef de la direction, Groupe Meloche.

Antoine Chagnon, président-directeur général, Lallemand

Marc Dutil, président et chef de la direction, Groupe Canam

Stephan Dupré, contrôleur et directeur général, Fornirama Inc.

Daniel Drapeau, président-directeur général, Miralis

Emmanuel Duchesne, président et chef de la direction, Exo-s

Joël Rodrigue, directeur général, Nutech

Jean Piuze, président, Etalex

Richard Voyer, vice-président exécutif et chef de la direction, SOPREMA

David Cartier, président, Emballage Cartier

Lise Lapointe, présidente, Terranova Security

Véronique Tougas, présidente, Groupe Cambli

May Scally, chef de l’exploitation, Morgan Schaffer

Alain Brunelle, président-directeur général, Demers Ambulances

Claude Jean, vice-président exécutif et directeur général, Teledyne DALSA Semiconducteur

Jean-François Chouinard, vice-président, Rheinmetall Canada inc.

Frederik Skerlj, directeur général et co-propriétaire, Arcfil

Robert Bouchard, président-directeur général, BPDL

Pierre Lavoie, président, Locweld

Patrick Perus, président et directeur général, Polycor

Marcello Iacovella, vice-président, WATERAX

Martin Ouellet, président et chef de la direction, STC manufacturier

Serge Gendron, président, Groupe AGF

Robert Presser, vice-président, ACME

Alain Ouzilleau, président, Cabico&co

Amir Karim, président et directeur général, Polykar

Stephan Julien, président, Moderco

Martine Péloquin, vice-présidente et directrice générale, Valero

Michel Hémond, président, Pyradia

Hugues Rouleau, président et chef de la direction, Prémoulé

Jonathan Lesage, président, RH Ladder

Jean Bélanger, co-fondateur, CEO et CTO, OPAL-RT Technologies

Stéphane Provencher, directeur des opérations, Prinoth Gmbh

Francois Caron, directeur général, CBR Laser

Harold Savard, président et directeur général, Groupe Novatech

Claude Fournier, président-directeur général, SIXPRO

Thomas Hoornaert, directeur, ADDEV Materials

Jean Meredith, président, Groupe Raufoss

Carl Coulombe, directeur d’usine, Graphic Packaging International

Serge Audet, directeur Général, Atlas Aeronautik

Daniel Giguère, président et directeur général, La Voie Maltée

François Giroux, président, Gentec

Benoit Tétreault, président, Waterville TG

Alain Quintal, vice-président et directeur général, ABB Electrification Canada ULC

Rodier Grondin, président, Princecraft

Denis Deshaies, directeur général, Hyco-Hydraulic

Stéphane Pigeon, directeur général, NRC Industries

Yves Chabot, président, Stelpro

Olivier Marcil, vice-président, Alstom Canada

René Proulx, président-directeur général, Exceldor

François Perras, président-directeur général, ArcelorMittal Produits longs Canada

Charles Lacroix, vice-président et directeur général, KDC One Knowlton

Steeve Lavoie, président, Bell Textron Canada Ltée

Martin Langelier, vice-président principal, BRP

François Pfister, chef de l’exploitation, Ingenia Technologies Inc.

Mario Girard, président-directeur général, Administration portuaire de Québec

Karine Bibeau, vice-présidente, Logistik

François Taschereau, vice-président, Transcontinental

Francine Clermont, présidente, Les industries Protac

Daniel Tremblay, président, Tremcar