Économique

ÉNONCÉ ÉCONOMIQUE FÉDÉRAL : LES MANUFACTURIERS PEUVENT JOUER UN RÔLE CLÉ DANS LA RELANCE ÉCONOMIQUE

MONTRÉAL, LE 30 NOVEMBRE 2020

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est d’avis que l’énoncé économique présenté aujourd’hui par le gouvernement du Canada apportera un soutien à court terme aux entreprises manufacturières québécoises. Toutefois, les manufacturiers peuvent contribuer davantage à la relance économique en y jouant un rôle clé.

« Le secteur manufacturier peut jouer un rôle clé pour stimuler l’économie canadienne. Nous l’avons démontré, au pic de la pandémie, alors que plusieurs manufacturiers québécois se sont mis à fabriquer des équipements de protection. Les entreprises manufacturières ont la capacité et la volonté de créer des emplois de qualité, bien payés, auxquels la ministre Freeland a fait référence dans son discours », affirme Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Jusqu’à 100 G$ pour un plan de relance: un rôle de premier-plan pour les manufacturiers

MEQ offre sa collaboration au gouvernement fédéral afin d’établir des programmes et des mesures qui permettront au secteur manufacturier de contribuer pleinement à la relance économique. Ils ont la capacité d’offrir des emplois de qualité, bien payés.

Subvention salariale et subvention pour le loyer bonifiées : de bonnes nouvelles

MEQ est d’avis que la bonification de la subvention salariale d’urgence et de la subvention d’urgence du Canada pour le loyer est une bonne nouvelle pour les manufacturiers. En effet, plusieurs se prévalent déjà de ces aides et cette hausse leur donnera davantage d’oxygène.

Une plus grande place pour les femmes dans la relance économique

MEQ accueille avec ouverture les mesures pour favoriser une plus grande participation des femmes à la relance économique. L’Association travaille à mettre en place des mesures visant à favoriser l’attraction ainsi que la rétention des femmes en emploi, notamment dans le secteur manufacturier.

10 G$ en infrastructures : il faut exiger du contenu canadien

MEQ voit d’un bon œil les investissements dans les infrastructures qui pourront avoir des retombées positives sur les manufacturiers québécois et leurs fournisseurs. Néanmoins, le gouvernement du Canada doit s’assurer d’exiger qu’il y ait du contenu canadien dans les projets d’infrastructure. Les entreprises manufacturières québécoises doivent pouvoir avoir leur juste part, et ce, tout en respectant les accords internationaux de libre-échange.

Plus de soutien à des secteurs spécifiques

MEQ croit que le gouvernement du Canada doit porter une attention particulière à certains secteurs qui ont été davantage affectés par la pandémie et qui ont besoin d’un soutien direct et structurant, comme celui de l’aéronautique. L’Association déplore qu’il n’y ait pas de mesure à cet effet dans l’énoncé économique présenté aujourd’hui. Il devient plus que pressant d’agir dans ces secteurs fragilisés par la pandémie.

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1 100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie près de 450 000 de personnes et représente 14 % du PIB ainsi que 89 % des exportations. En forte croissance, il a généré des ventes globales de près de 170 milliards de dollars en 2019.

Renseignements

Marie-Ève Labranche
Directrice des affaires publiques et gouvernementales, MEQ
514-570-5469
marie-eve.labranche@meq.ca