main-d'œuvre

TRÊVE DE SEPT MOIS AU PORT DE MONTRÉAL : MANUFACTURIERS ET EXPORTATEURS DU QUÉBEC SALUE LA REPRISE DES ACTIVITÉS

MONTRÉAL, LE 21 AOÛT 2020

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) salue la signature d’une trêve de sept mois au Port de Montréal, alors que les manufacturiers pourront à nouveau utiliser cette infrastructure critique. Afin d’éviter qu’une telle situation se reproduise, MEQ demande que le Port soit reconnu comme infrastructure essentielle.

Rappelons que toute interruption des activités portuaires a un impact majeur sur tout le secteur manufacturier, le poumon économique du Québec. Cette entente permettra de rattraper le retard créé par le conflit de travail et d’acheminer les produits manufacturiers vers leurs marchés domestiques et étrangers.

« Cet accord temporaire est un pas dans la bonne direction, mais il est impératif que les parties conviennent d’une solution durable. Ce différend rappelle la nécessité de désigner les ports et les chemins de fer du Canada comme des infrastructures essentielles, une recommandation répétée à plusieurs reprises par MEQ afin de prévenir des fermetures comme celle-ci à l’avenir », affirme Véronique Proulx, Présidente-directrice générale, MEQ.

Ce conflit s’ajoute au blocus ferroviaire et la grève au CN, qui ont mis à rude épreuve les chaînes d’approvisionnement et la compétitivité des manufacturiers québécois. L’association affirme que ces perturbations nuisent à la réputation du Canada en tant qu’endroit fiable où réaliser des affaires.

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1 100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie près de 450 000 de personnes et représente 14 % du PIB ainsi que 89 % des exportations. En forte croissance, il a généré des ventes globales de près de 170 milliards de dollars en 2019.

Renseignements

Isabelle Verge
514-701-7223
iverge@tactconseil.ca