Exportation

Manufacturiers et Exportateurs du Québec demande un accès continu au marché du Royaume Unis et une stratégie agressive pour la diversification des marchés

MONTRÉAL, le 9 août 2019

Manufacturiers et Exportateurs du Québec souhaite que le gouvernement fédéral maintienne des liens commerciaux solides avec le Royaume-Uni, que ce soit via l’Accord économique et commercial général (AECG) ou via une entente spécifique avec le pays. La montée du protectionnisme dans plusieurs pays partenaires amène l’association à demander au gouvernement d’élaborer une stratégie agressive pour la diversification des marchés.

« Nous encourageons le gouvernement canadien à poursuivre les efforts pour maintenir l’accès continu au marché. Le Royaume-Uni est un partenaire naturel pour le Canada et est particulièrement favorable aux PME. L’AECG a ouvert de nombreuses portes pour renforcer nos chaines d’approvisionnement respectives et créer de nouvelles opportunités d’affaires », affirme Véronique Proulx, PDG de MEQ.

Compte tenu de la montée du protectionnisme dans plusieurs pays partenaires, il devient évident que la croissance des exportations canadiennes va passer par une diversification importante des marchés.

Dans ce contexte, MEQ demande au prochain gouvernement d’élaborer une stratégie d’exportation en misant sur les accords de libre-échange, afin d’assurer la croissance économique et de diversifier les marchés à long terme. Le secteur manufacturier représente 64,8% % des exportations canadiennes.

Trois stratégies pour faire croitre nos exportations

MEQ a identifié trois stratégies pour faire croitre nos exportations :

  1. S’appuyer sur les accords de libre-échange actuels, particulièrement l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC), et maximiser nos forces et ressources;
  2. Aider les PME à tirer profit des occasions internationales en augmentant l’aide canadienne dans les programmes soutenant leur croissance;
  3. Mettre en place les réformes fiscales et réglementaires visant à attirer des investissements étrangers et les contrats de production de multinationales.

Le secteur manufacturier canadien emploie 1.7 million de personnes et génère les deux-tiers des exportations. Le secteur est en forte croissance. En 2018, il a généré des ventes globales de 685$ milliards.

Notre rapport sur les échanges commerciaux canadiens « Stalled trade: Gearing up Canada’s exports » (2018) met en lumière l’importance du libre-échange.

À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1,100 manufacturiers auprès des gouvernements dans leurs enjeux de main-d’œuvre, d’innovation et d’exportation afin de favoriser un environnement d’affaires qui permet d’être concurrentiel à l’échelle locale et internationale. Nos membres se retrouvent à travers tout le Québec, dans tous les secteurs d’activités. MEQ est une division de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays, depuis 1871. www.meq.ca

Pour lire notre rapport sur l'état des échanges commerciaux:

« Stalled trade: Gearing up Canada's exports » - 2018