Projet de loi 9 | Manufacturiers et Exportateurs du Québec accueille positivement les mesures visant à pallier la pénurie de main-d’œuvre

MONTRÉAL, le 7 février 2019

Manufacturiers et Exportateurs du Québec accueille positivement le Projet de loi 9 qui vise à mieux cibler les travailleurs immigrants en fonction des besoins du marché du travail, accélérer les délais de traitement et intégrer les travailleurs en région. Ce sont les trois principales demandes formulées par le secteur manufacturier afin que l’immigration puisse contribuer à pallier à la pénurie de main-d’œuvre. MEQ a été entendue sur ces trois demandes. Nous demeurons à l’affut des gestes démontrant la capacité du gouvernement à mettre en place les changements rapidement et efficacement. « Le projet de loi mets les bases pour permettre à l’immigration d’être une solution à la pénurie de main-d’œuvre. Nous demandons maintenant au gouvernement d’allouer les ressources humaines et financières requises pour atteindre les objectifs et répondre efficacement aux besoins du secteur manufacturier », affirme Mme Véronique Proulx, PDG de Manufacturiers et Exportateurs du Québec. Mieux cibler les travailleurs étrangers et accélérer les délais de traitement

Dans le secteur manufacturier, 18 105 postes sont demeurés vacants au 3e trimestre de 2018 et 66 % de ces postes étaient non-spécialisés. Le manque d’arrimage et les longs délais de traitement nuisent à la capacité du secteur manufacturier de maintenir sa compétitivité. En rachetant l’inventaire des 18 000 dossiers en cours de traitement, et en mettant en place le système de déclaration d’intérêt, le ministère prévoit faire le lien entre les travailleurs qui ont un profil recherché par le secteur manufacturier et ainsi réduire les délais de traitement. Ces mesures devraient donc permettre de répondre aux besoins du secteur. Intégrer les immigrants de façon durable en région Les manufacturiers rencontrent de nombreux défis dans le cadre de la régionalisation de l’immigration, notamment : le manque de logements abordables et d’une offre de transport en commun adéquate, la gestion interculturelle et bien sûr, la disponibilité de la francisation. Le projet de loi vise à mieux accompagner les travailleurs. Ces obstacles devront être levés si on veut assurer l’intégration des travailleurs et une régionalisation durable.

À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) MEQ est une association dont la mission est d’améliorer l’environnement d’affaires et d’aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux. MEQ est une division de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871. Pour plus d’informations sur MEQ, visitez : www.meq.ca

Source et renseignement : Isabelle Limoges, MEQ Directrice, Affaires publiques et gouvernementales Bureau : 514 866-7774 poste 2262 Cellulaire : 514 779-9625 isabelle.limoges@meq.ca