main-d'œuvre

PARAF : MEQ Y VOIT UNE BONNE MESURE POUR FORMER LES CHÔMEURS AUX MÉTIERS DU SECTEUR MANUFACTURIER

MONTRÉAL, LE 26 NOVEMBRE 2020

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) reçoit positivement l’annonce d’aujourd’hui du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, concernant le Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF) qui permettra notamment de former des chômeurs à des métiers du secteur manufacturier. Il sera néanmoins important de mieux faire connaître ces métiers et le type de formation requis afin d’intéresser les chômeurs à faire le saut dans le secteur manufacturier.

« Pour que nos entreprises manufacturières puissent contribuer pleinement à la relance économique du Québec, il faut leur donner accès à tous les talents dont elles ont besoin. Il est certainement possible d’intéresser des gens provenant d’autres secteurs à des postes d’entrée non spécialisés dans nos usines. Cela se fait déjà depuis quelques mois et ça peut fonctionner! Il y a également un fort intérêt pour le secteur manufacturier d’attirer des chômeurs qui ont été formés pour des postes plus spécialisés, tel que proposé par l’annonce d’aujourd’hui », affirme Véronique Proulx, présidente-directrice générale de MEQ.

Le manufacturier a besoin de main-d’œuvre

Le secteur manufacturier fait face à une pénurie de main-d’œuvre importante et cela n’a pas changé avec la pandémie, bien au contraire. Soulignons que le niveau d’emploi en octobre dans le secteur manufacturier québécois est à près de 95% quand il est comparé à celui de février 2020, selon les données de Statistique Canada.

Mieux faire connaitre les possibilités d’emplois dans le secteur manufacturier

MEQ est d’avis qu’il faut maintenant aller plus loin notamment en faisant mieux connaître les possibilités d’emplois dans les secteurs en demande et en intéressant les chômeurs à celles-ci. MEQ suggère de mettre en place une campagne de sensibilisation pour mieux faire connaître les métiers du secteur manufacturier auprès des chômeurs, mais également auprès de tous les intervenants qui accompagnent ces chômeurs.

MEQ souhaite également que d’autres gestes soient rapidement posés afin de répondre aux besoins de main-d’œuvre dans le secteur manufacturier. D’ailleurs, lors du Forum de la requalification de la main-d’œuvre et du travail en octobre dernier, MEQ a fait une série de propositions concrètes afin de répondre le plus rapidement possible aux besoins de main-d’œuvre des entreprises manufacturières.

À propos de Manufacturiers & Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ représente 1 100 manufacturiers à travers le Québec. Le secteur manufacturier québécois emploie près de 450 000 de personnes et représente 14 % du PIB ainsi que 89 % des exportations. En forte croissance, il a généré des ventes globales de près de 170 milliards de dollars en 2019.

Renseignements

Marie-Ève Labranche
Directrice des affaires publiques et gouvernementales, MEQ
514-570-5469
marie-eve.labranche@meq.ca