Grande corvée 2.0 | Manufacturiers et Exportateurs du Québec salue la version 2.0 de la Grande corvée du ministre Boulet

MONTRÉAL, le 13 mai 2019

Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) accueille favorablement la Grande corvée 2.0. lancée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, dans le but de soutenir les entreprises gravement affectées par la pénurie de main-d’œuvre.

La Grande corvée 2.0 vise à donner la parole aux travailleuses et aux travailleurs pour qu’ils puissent s’exprimer sur le développement de leur employabilité, les rapprocher du marché du travail et mieux les accompagner dans leur parcours.

« Le taux de chômage québécois étant à son plus bas niveau depuis que les données sont colligées, cette annonce témoigne que le gouvernement du Québec est conscient des répercussions de la pénurie de main-d’œuvre sur la croissance économique. Le fait d’impliquer les travailleurs et les employeurs est une bonne approche pour trouver des solutions concrètes», affirme Mme Véronique Proulx, Présidente-directrice générale, Manufacturiers et Exportateurs du Québec.

Le gouvernement met beaucoup d’emphase sur les travailleurs expérimentés afin de contribuer à pallier à la pénurie de main-d’œuvre. Toutefois, MEQ propose trois solutions qui auront davantage d’impact pour relever le défi de la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur manufacturier : augmenter le bassin de main-d’œuvre par l’entremise de l’immigration, régionaliser l’immigration en injectant davantage d’argent pour faciliter la mobilité de la main-d’œuvre et susciter l’intérêt des jeunes et des femmes au cœur du virage technologique des entreprises.

Rappelons que 17 105 postes étaient à combler dans ce secteur au 4e trimestre de 2018 et qu’une grande proportion des postes à combler requiert un diplôme d’étude secondaire ou moins. Le manque de travailleurs constitue un défi constant pour les manufacturiers, qui doivent aussi faire face à la montée du protectionnisme américain, selon le dernier sondage bisannuel sur la gestion de MEQ. Faute de main-d’œuvre, de plus en plus d’entreprises retardent leurs projets d’investissements. Pour maintenir un secteur manufacturier fort et en croissance, il faut augmenter la productivité et la compétitivité. Pour y parvenir, un virage technologique s’impose, nécessitant de besoins accrus en main-d’œuvre.

 

À propos de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ)

MEQ est une association dont la mission est d’améliorer l’environnement d’affaires et d’aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux. MEQ est une division de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871. Pour avoir plus d’information, visitez : www.meq.ca

Pour tout renseignement:

Isabelle Limoges
Directrice, Affaires publiques et gouvernementales
Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ)
514-779-9625
isabelle.limoges@meq.ca